Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:29

Juste un mois après la sortie du livre de Jean-François Copé « Le Manifeste pour une droite décomplexée » qui avait fait polémique alors que le candidat à la présidence de l’UMP dénonçait un « racisme anti-blancs », c’est une affaire d’agression, dans le métro parisien, lors de laquelle un jeune homme avait été roué de coups et traité de « sale blanc, sale Français » par 3 individus qui relance le débat sur la réalité ou pas du « racisme anti-blancs ».

 

Pourtant, le code pénal français ne mentionne à aucun moment cette notion de « racisme » ce qui n’empêche pas la LICRA de se porter partie civile dans une affaire, qui hormis la violence gratuite et juvénile à déplorer, devrait plutôt figurer dans la rubrique des chiens écrasés.

 

Dans une société dans laquelle tout est géré, administré, conditionné par des Blancs, majoritairement chrétiens, une société qui s’est développée sur un passé colonial lamentable, il est évident que des ressentiments émergent de temps en temps de la part d’une infime minorité appartenant aux communautés issues de l’immigration.

 

Inégaux face à l’emploi et à l’intégration, citoyens de seconde zone dans les rouages des institutions, à peine nés ou arrivés, on les qualifie de « cas sociaux », responsables de tous les maux de notre société et de par leur couleur et leur confession, il n’est guère surprenant que de tels incidents, comme cette agression surviennent.

 

Pendant la campagne présidentielle 2012, chacun a pu relever les propos ouvertement discriminatoires tenus par les droites au sujet de l’immigration stigmatisant de nouveau les populations vivant dans les cités et finissant ainsi de les oppresser et de les provoquer.

 

Montrer du doigt constamment les quartiers difficiles n’a rien de laïque et républicain. Bien au contraire, la laïcité dans ce contexte ne peut être qu’écrasée par l’extrémisme.

 

Comme il y a encore 30 ans, il n’était pas bon d’être allemand quand on traversait l’hexagone. Du sale « Bosch » à d'autres incivilités, l’amitié franco-allemande était loin d’être une réalité.

 

Le politiquement correct veut que nul ne soit raciste, enfin ouvertement. D’ailleurs pour relativiser certains propos, d'autres  rétorquent qu’ils passent leurs vacances à Marrakech, adorent Bob Marley, que la cuisine chinoise est la plus équilibrée…même si ce sont des adeptes du cassoulet.

 

Jusqu’à présent, seul Claude Bartolone, président de l’Assemblée Nationale a tenu des propos qui tiennent dans la logique laïque et républicaine : « Vivre ensemble se travaille dans la mixité sociale, par le renforcement de l’école, la force à donner à l’égalité républicaine ».

 

Rassurez-vous, le racisme anti-blancs n’existe pas dans notre société. Ce n’est pas en citant Roger Mugabe ou Khalid Abdul Muhammad qui en fait n’ont fait que reproduire tout bêtement ce que les Blancs ont fait subir à leur communauté qu’il faut à présent légiférer sur le « racisme anti-blancs ».

 

Le racisme quelque soit sa couleur d’ailleurs est « un système d’humiliation et d’oppression » imposé par des individus se considérant comme culturellement supérieurs.

Je doute que nos trois agresseurs du métro parisien aient réellement cogité sur cette « doctrine ».

 

Ce « racisme anti-blancs » est à présent bien instrumentalisé. On organise une journée de lutte contre le « Racisme anti-blancs » suite aux différents incidents survenus pendant les émeutes de 2005 mais ce dont on ne parle jamais, c’est bien de l’assassinat de Malik Oussekine en 1986 qui a eu lieu également lors de manifestations étudiantes et qui a marqué les jeunes de la communauté maghrébine. Cette affaire aurait dû être jugée devant une cours d’assises et non devant une juridiction correctionnelle. Là aussi, on a parlé de « bavure » mais à aucun moment de meurtre raciste et pourtant la volonté de tuer était bien établie.

 

En tout cas, même si nos « 3 lascards» de la Gare du Nord ne sont pas des oies blanches, il est fort à craindre que ce « racisme anti-blancs » devienne une vraie bête noire pour les magistrats qui devront délibérer.

Partager cet article

Repost 0
Published by worldwidepress - dans france société
commenter cet article

commentaires

Du Terrain, De L'info, Le Webzine.....

  • : WorldWidePress
  •  WorldWidePress
  • : Worldwidepress est un blog d'informations géopolitiques, économiques et socio-culturelles. Dans un langage simple et par des articles et dossiers illustrés, il aborde divers sujets tels que les droits de l'homme, la liberté d'expression, les Etats en transition démocratique et des questions sur les minorités à travers le monde.
  • Contact

Traductions

Flag_of_the_United_Kingdom.svg.png

Flag_of_Russia.svg.png

Recherche